Volet artistique | Concours « Je vis, j’écris! »

ACTIVITÉ INDIVIDUELLE & CRÉATIVE À CARACTÈRE MORAL

« JE VIS, J’ÉCRIS! »

DESCRIPTION

Suite aux pistes de réflexions parcourues à travers les ateliers de nos programmes éducatifs, sous le thème de « l’Influence de la musique et des artistes » le jeune a la possibilité de faire valoir son talent et ses idées, en devenant à son tour, tel un artiste, un agent de changement. L’élève a la liberté de s’exprimer à travers les quatre (4) catégories suivantes:

NOTIFICATIONS GÉNÉRALES DU CONCOURS

2e volet « Concours » met en valeur leurs compositions écrites sous forme de solutions, notre principal critère d’évaluation.


Nous croyons en la capacité des jeunes à devenir des agents de changement pour leur génération, lorsqu’ils sont mis en valeur avec doigté. Notre matériel pédagogique (trousse clé en main) vise cet objectif, et engendre dans un premier temps, un exercice d’auto évaluation spontané. Offert dans un court délai, cette introspection écarte l’apitoiement, la révolte et la colère.


Les textes qui en rejaillissent, couvre des préoccupations pertinentes, et nous confirment la résultante d’une réflexion positive et saine.
L’objectif ultime, n’est pas d’offrir aux élèves une thérapie collective, mais plutôt de fournir une plate-forme, sous forme de forums d’idées avec pour objectif, le surpassement de chacun des élèves participants.


L’élève crée un monde meilleur, à partir :

D'un RÊVE, d'un FAIT VÉCU ou d'une DÉCEPTION

NIVEAUX SCOLAIRES ÉLIGIBLES

Primaire – 4e, 5e, 6e années,

Secondaire – 1er,  2e, 3e, 4e

INTÉGRATION

Cours Éthique et culture religieuse (ECR)

Cours du français, cours d’art dramatique

INTÉGRATION DE NOS PROGRAMMES

PÉDAGOGIQUES À TRAVERS

 

 

PROCESSUS DE SÉLECTION

Dans un premier temps, un jury par école est établi, dans le but d’y élire en demi-finale, le « finaliste » pour chacune des écoles participantes. La finale annuelle « Québec Lumières » permet à son tour, de déterminer les 4 récipiendaires (2 élèves niveau primaire et 2 élèves niveau secondaire) avec l'aide d’un 2e jury établi par MJQ.

 

La liberté d’expression s’articule sous forme de solution. Le message se doit d’être positif en nous laissant sur une note agréable et constructive.